Baudelaire les appelait « les Fleurs du Mal ». Et, depuis toujours, les scènes d’amour entre femmes fascinent et révulsent ces messieurs. On ne s’étonne pas, dès lors, de voir parmi le cinéma d’auteur et le cinéma grand-public de nombreuses scènes d’amours lesbiennes. Du simple baiser à l’acte érotique le plus poussé, voici donc 10 scènes lesbiennes, réalisées tantôt par des réalisateurs mâles, plus rarement par des réalisatrices. Entre voyeurisme et militantisme LGBT, l’érotisme existe.

1- La Vie d’Adèle – Abdellatif Kechiche (2013)

Adèle (Adèle Exarchopoulos), adolescente de 15 ans, fait par hasard la connaissance d’Emma (Léa Seydoux), une étudiante en art qui se fait remarquer par ses cheveux bleus. Elle comprend que la jeune femme est lesbienne, et qu’elle éprouve de l’attirance pour elle. Au fur et à mesure, les deux amies vont apprendre à mieux se connaître. Et tombent amoureuses l’une de l’autre.

La Vie d'Adèle (affiche) Adèle lesbiennes Kechiche sexe

Les scènes d’amours lesbiennes sont innombrables dans le film. De la simple tendresse à la scène de sexe passionné, en passant par le baiser fougueux, cette adaptation de la BD Le bleu est une couleur chaude va provoquer les foudres non seulement des puritains habituels, mais aussi et surtout des mouvements homophobes.

2- Mulholland Drive – David Lynch (2001)

Suite à un accident de la route, Rita (Laura Harring) devient amnésique. Elle fait la connaissance de Betty (Naomi Watts), une autre jeune femme qui se propose de l’aider à recouvrer la mémoire. Une attirance naît entre les deux protagonistes principales.

Mulholland Drive affiche Lynch lesbiennes Naomi Watts sexe

La brune, la blonde… La scène de sexe saphique entre Naomi Watts et Laura Harring a tout du fantasme masculin. Ce qui a fait dire à certains critiques qu’elle relevait d’avantage du voyeurisme que du propos cinématographique. N’empêche que…

3- Black Swan – Darren Aronofsky (2011)

Nina (Natalie Portman) est danseuse. Sa mère, particulièrement exigeante, la pousse dans cette voie. Jusqu’à ce que la jeune femme fasse la connaissance de Lily (Mila Kunis). Moins douée, mais plus sensuelle qu’elle, ainsi que plus extravertie, la nouvelle venue devient le fantasme de l’héroïne.

Black Swan affiche Black Swan baiser Black Swan cunnilingus

Entre rêve et réalité, le réalisateur filme une scène de sexe (sans nudité) entre femmes, telle que l’imagine le personnage de Nina. Contrairement à de nombreuses scènes de sexe du genre, ici, le cunnilingus est clairement évoqué.

4- Carol – Todd Haynes (2016)

Therese (Rooney Mara), employée d’un grand magasin du New York des années 1950, fait la connaissance d’une femme qu’elle trouve particulièrement distinguée et séduisante. Carol (Cate Blanchett) est en instance de divorce. Se noue alors une histoire d’amour entre les deux femmes.

Adapté du The Price of Salt de Patricia Highsmith, le film s’attache à montrer une histoire d’amour, plus que de passion amoureuse, entre deux femmes. La scène de sexe entre elles figure donc plus les sentiments entre elles qu’un érotisme débridé.

5- La Belle Saison – Catherine Corsini (2015)

Au début des années 1970, à Paris, une jeune provinciale, Delphine (Izïa Higelin) découvre le féminisme. Parmi ses camarades de lutte pour l’égalité se trouve Carole (Cécile de France), une prof de langue. Sur fond de militantisme pour le droit des femmes et des minorités sexuelles, une histoire d’amour se lie entre les personnages.

La Belle Saison Catherine Corsini Belle Saison lesbiennes La Belle Saison nues

Catherine Corsini tenait à ce que les scènes d’amour de son film soient réalistes sans tomber dans le voyeurisme. Ce sont ainsi des moments d’un rare érotisme, filmés par une femme, que l’on découvre dans cette oeuvre militante.

6- Les Prédateurs – Tony Scott (1983)

Miriam Blaylock (Catherine Deneuve) a plus de 3000 ans. Elle est en réalité un vampire. Par l’intermédiaire de son mari, elle fait la connaissance de Sarah Roberts (Susan Sarandon), un médecin spécialisé dans le vieillissement. Lors d’une scène culte, les deux femmes vont tomber dans les bras l’une de l’autre, dans un moment d’érotisme… et de vampirisme.

Susan Sarandon est revenue longuement sur le tournage de cette scène avec Catherine Deneuve dans The Celluloid Closet (1996), un documentaire consacré à la vision de l’homosexualité dans le cinéma.

7- Sex Crimes – John McNaughton (1998)

Deux lycéennes, Suzie (Neve Campbell) et Kelly (Denise Richards), accusent l’un de leur professeur de les avoir violées. Mais tout cela ressemble fortement à une machination. Dans cet univers de perversion et de sexe, qui manipule qui ?

A l’exact opposé de Catherine Corsini, Sex Crime présente une scène de sexe entre lesbiennes totalement tournée vers le désir masculin. Une brune, une blonde dans une piscine, sont espionnées par un homme, en situation de voyeur.

8- Les Anges Exterminateurs – Jean-Claude Brisseau (2006)

Pour les besoins d’un polar, un réalisateur de cinéma cherche des actrices capables de tourner des scènes érotiques. Charlotte (Maroussia Dubreuil) et Julie (Lise Bellynck) répondent à l’appel et vivent avec le cinéaste des instants plus guidés par le désir que par des besoins artistiques.

les anges exterminateurs brisseau anges exterminateurs lesbiennes anges exterminateurs sexe

Dans cette mise en abyme aux accents autobiographiques, Jean-Claude Brisseau filme ici explicitement le désir masculin quant au sexe entre femmes. A noter que ce film est une réponse aux ennuis judiciaires du réalisateur, accusé de harcèlement par certaines actrices.

9- Atomic Blonde – David Leitch (2017)

L’histoire d’une espionne blonde (Charlize Theron) : sur sa route, Lorraine Broughton croise la route d’une autre espionne, française, Delphine Lasalle (Sofia Boutella) avec qui elle a une aventure.

Selon, Charlize Theron, c’est l’aspect chorégraphique de la scène de sexe lesbien qui l’a le plus amusé. Ici, on voit un clin d’œil à l’attirance des hommes pour le sexe entre femmes, dans le fait que l’héroïne raconte cette scène à l’un d’entre eux.

10- Piranha 3D – Alexandre Aja (2010)

On termine par une scène de sexe entre lesbiennes devenue culte grâce aux réseaux sociaux et issue du film d’horreur Piranha 3D. Elle met en scène deux personnages secondaires, incarnés par Riley Steele et Kelly Brook, qui nagent sous l’eau tout en se caressant mutuellement.

Piranha 3D lesbiennes

Ici, l’onirisme de la scène et de la musique tranche avec l’attitude vicieuse des hommes qui regardent. Et qui n’annonce rien de bon, quand on connaît la suite du film.