Ce qui est bien avec la BD érotique, c’est que cet art peut exprimer des choses dont les autres sont incapables. La bande-dessinée pour adultes s’aventure même régulièrement là où le porno n’osera jamais mettre les pieds.

A travers 10 albums incontournables de l’univers BD, découvrez le meilleur de la BD érotique. Et, je vous l’assure, il y a vraiment pour tous les goûts.

1 – Le Déclic, par Milo Manara

Une jeune femme de la bourgeoisie italienne, un peu prude, pour ne pas dire coincée, est enlevée par un savant fou. Ce dernier lui implante une puce dans le cerveau. Cette puce réveille la libido de la belle Claudia Cristiani, dès lors qu’on actionne un émetteur couplé à la puce. Devenue sexuellement incontrôlable, la jeune femme vivre des aventures d’un érotisme assez gênant.

Album Déclic Manara déclic extrait gratuit BD érotique Manara

Si l’histoire est rocambolesque, le trait de Milo Manara est le plus sûr de la BD érotique. Le dessinateur italien choisit des angles plutôt soft, servis par un propos qui l’est beaucoup moins. Dans une esthétique très soignée, Manara décline son « Déclic » en quatre tomes.

2 – Erma Jaguar, par Alex Varenne

Rêve ou réalité ? La belle Erma s’imagine en hermaphrodite, superbe femme dotée d’une virilité pour le moins impressionnante. Alors, la belle sort en ville, la nuit, et rencontre toutes sortes de créatures plus ou moins libertines, ou carrément dépravées.

erma jaguar intégrale alex varenne erma

Là aussi, si le récit est fantasmagorique, Alex Varenne choisit de ne rien expliciter par le dessin. Il suggère, à travers les trois tomes de la série Erma Jaguar, sans jamais rien montrer de la virilité de la dame.

3 – Blanche Épiphanie par Georges Pichard

C’est la Belle Epoque. Blanche Épiphanie, jeune fille naïve et prude, fait de son mieux pour repousser la concupiscence qui l’entoure. Mais la belle orpheline est tellement gironde et désirable, qu’elle a bien du mal à résister à l’atmosphère libertine ambiante. Et va vivre les pires tourments, du fait de la perversité des hommes.

Blanche Epiphanie

A travers trois volumes devenus cultes de la BD érotique des années 1970, Jacques Lob (scénario) et Georges Pichard (dessin) mêlent érotisme et humour, dans une satire presque féministe de la Belle Epoque.

4 – La Grenouille par Jacobsen

Des seins gigantesques, des fesses à l’avenant, la Grenouille est surtout dotée d’un appétit sexuel jamais satisfait. Selon la fable de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf, la jeune femme cherche partout le membre viril qui la fera vraiment grimper aux rideaux. A ses risques et périls.

grenouille jacobsen bd érotique grenouille

Avec Jacobsen, dessinateur français, on est plutôt dans le sexe trash. Les dessins comme les histoires frôlent le « too much » en permanence. Quitte à s’y abandonner complètement comme dans la série Céline aux accents franchement BDSM.

5 – Valentina par Guido Crepax

Avec ses airs de Louise Brooks, Valentina Rosselli cultive une forme d’androgynie. Photographe free-lance et femme de tête, elle profite de son métier pour côtoyer tout type de milieux. Et bien sûr pour vivre tous ses fantasmes, y compris les plus libertins.

valentina crepax

Guido Crepax, auteur milanais, c’est l’intello de la BD érotique. Au cours des 7 tomes, il fait vieillir son personnage jusqu’à devenir une femme mûre, toujours aussi désirable.

6 – Esmera par Vince et Zep

Esmera vit dans un pensionnat de jeunes filles, en Italie, dans les années 1960. Rachele, sa compagne de chambre délurée, va l’inciter à découvrir le plaisir érotique. Mais Esmera a deux pouvoirs fantastiques. D’une part, elle change de sexe à chaque orgasme. D’autre part, elle ne vieillit pas au même rythme que les autres humains.

esmera vince esmera zep vince

Grâce aux dessins de Vince, son grand complice, le scénario de Zep (Titeuf) raconte par l’érotisme l’évolution des mœurs et de l’éducation sexuelle en Europe. Avec, en toile de fond, un rapport plutôt libertin à la sexualité et une critique de la religion.

7 – Les 110 pilules par Magnus

Adaptation libre d’un roman chinois vieux de 400 ans, « les 110 Pilules » raconte la vie de Hsi-Meng Sen, un homme riche qui a reçu en cadeau d’un moine 110 pilules qui décuplent la puissance sexuelle de celui-ci. Qui va se perdre, au milieu de ses courtisanes, dans une vie de débauche et de luxure.

110 pilules magnus

Roberto Raviola, alias Magnus, dessinateur italien, raconte – avec un dessin très explicite – cette histoire, réputée comme le premier roman porno de l’Histoire.

8 – Hilda par Hanz Kovacq

Chaque nuit, Hilda, jeune femme sexy et gironde de notre époque, fait de terribles cauchemars, dans lesquels elle devient la princesse Hildegarde. Cette héroïne du XIIIème, poursuivie pour sorcellerie par une inquisition perverse, va subir toutes sortes de sévices, forcément sexuels.

hilda kovacq Hilda Bernard Dufossé

C’est sous le pseudo de Hanz Kovacq que Bernard Dufossé nous plonge dans les aventures médiévales, fantastiques et très pornographiques de Hilda, un univers BDSM qui traverse les quatre tomes de la série.

9 – Les Malheurs de Janice par Erich von Götha

Fille issue du peuple, Janice est introduite dans l’aristocratie anglaise du XVIIIème en tant que servante, puis en tant que soumise sadomasochiste. Coupable d’avoir avorté, elle devient la chose sexuelle d’un noble sadique et pervers, qui la confie à une société décadente et pleine de vices.

malheurs janice

Dessinée par l’auteur anglais Robin Ray, alias Erich Von Götha, la série, qui comprend 4 tomes, représente un univers proche du Marquis de Sade. Elle est aujourd’hui autant un monument de la BD érotique que de la culture BDSM.

10 – L’Institutrice de Bruce Morgan

Par amour, une jeune institutrice, pas particulièrement belle, accepte de suivre un homme sur les chemins de la dépravation sexuelle. Offerte aux vices des hommes, elle devient petit à petit une femme soumise et se livre aux caprices de plus en plus inquiétants de ces messieurs.

instincts pervers

Certains trouveront le trait et les histoires de Bruce Morgan quelque peu vulgaires. Et il est vrai cet auteur français a une vraie prédilection pour les situations salaces et les traitements pornographiques de celles-ci, qu’il décline en quatre tomes baptisés « Les Instincts Pervers ».

Autres classiques de la BD érotique

Bien sûr, cette liste de séries et d’albums de BD érotique n’est nullement exhaustive. On aurait pu choisir, pour chacun de ces auteurs un autre volume ou une autre saga. On a aussi écarté, de façon tout à fait subjective, d’autres auteurs de bande-dessinée coquine.

Sans compter que j’ai choisi de ne traiter ici que de la BD européenne, délaissant le manga japonais ou le comics américain, deux genres qui comptent, eux aussi, leur part d’érotisme.